Les dieux grecs ont été déchus et réduits à l'etat de mortels par leurs descendants divins, ignorés de tous. Ils ont pris leurs places et créé la Nouvelle Olympe!
 
Nous avons fortement besoin de nouveaux dieux ayant des fonctions importantes! (Ciel, Nuit, Amour etc...)
Un nouveau thème de Printemps est arrivé!

" Invité "
avatar
Who am i !

Parce que la vie n'est pas toujours rose...

MessageSujet: Parce que la vie n'est pas toujours rose... Ven 18 Juil - 0:44
Parce que la vie n'est pas toujours rose...


Il y a toujours pire que soi

  Je venais de finir les cours au collège Ferry et je marchais dans les rues, me tenant la tête. Bah oui, entendre les pensées des gens toute la journée, ça donne un bon mal de crâne !
  Je soufflai et remontai mon sac sur mon épaule, puis desserrai ma cravate. Mme Hooper avait absolument tenu à ce que je sois présentable pour mon premier jour. Mais ce que je ne savais pas c'est que, pour Héra, présentable signifiait avoir l'air d'un fayot intello en tenue de mariage ! Alors excusez-moi, mais essayez de vous faire des amis au collège en venant avec des chaussures cirées noires et un costard cravate et vous aurez mon respect à vie ! Pff, c'pas une vie sérieux...
  Alors que j'errais sans réel but, je tournai dans une ruelle, une de ces ruelles où l'on n'aime pas s'y attarder en temps normal, une de ces ruelles où l'on trouve les racailles, les vraies ou celles des bacs à sable. Mais bon, étant un dieu, je ne crains pas grand chose.
  Une chance, la ruelle était déserte. Du moins, c'est ce que je croyais jusqu'à ce que je passasse à côté d'une poubelle. Non pas que la poubelle était une bête carnivore, mais un jeune homme était assis, les jambes repliées et encerclées par ses bras, à la droite du sac à ordures. Au début, j'étais passé à côté de lui sans faire plus attention, mais, après avoir fait quelques pas, je m'arrêtai. Ce garçon... Il y a une sorte d'aura toxique qui se dégage de lui. Comme la fatigue, la mort, la peur... Une sorte de boîte de Pandore humaine.
  Je me retournai et le détaillai. Une capuche recouvrait sa tête. Néanmoins, des mèches de cheveux brunes tombaient devant ses yeux noirs. Noirs et vides de vie, comme éteints. Son visage ne traduisait aucune expression. Si je n'avais pas entendu sa respiration, je l'aurais cru mort.
  Je revins sur mes pas et passai une main devant la tête du jeune. Aucune réaction, pas même un clignement de yeux. J'avais envie de le secouer et de lui crier de sourire. Je me retins, ne trouvant pas cela correct. A la place, je m'accroupis devant lui, plongeai mon regard pers dans le sien d'un noir obscur et lui demandai poliment :

- Hum... Est-ce que ça va ? Pourquoi rester dans cette ruelle sombre, l'air livide ? On dirait un mort.

  Je guettai sa réaction. J'espère qu'il me répondra. Je n'aime pas me prendre des vents.

(C) Galimybé - Mini BN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 74
Date d'inscription : 27/06/2014
Age : 19
Localisation : Dans un lieu magnifique appelé 'planète Terre'
Nouveau Dieu
Who am i !

Parce que la vie n'est pas toujours rose...

MessageSujet: Re: Parce que la vie n'est pas toujours rose... Lun 21 Juil - 15:07




  A chacun ses problèmes




Assis dans une ruelle sombre, le regard dans le vide et la tête dans les bras, Dan réfléchissait.
Il s’était encore une fois laissé submergé par sa puissance néfaste et avait perdu tout contact avec le monde physique. Et lassé par les récents événements, il n’avait pas essayé de la retenir, si bien qu’elle l’habitait tout entière. Il ne remarquait même pas les quelques personnes qui se pressaient dans la ruelle sinueuse.

Pourtant, il ne lui était pas arrivé tant de mésaventures que ça. Il s’était simplement fait viré de cours à cause de son inattention en classe. Ca va peut-être en choquer certains mais comme il avait l’habitude, il n’y faisait plus trop attention. Seulement cette fois-ci, en arrivant chez la directrice, ce ne fut pas quelques heures de colle qu’il récolta mais un rendez-vous entre la directrice du collège et Mm Hooper. Et ça, ça sentait pas bon du tout.

C’est ainsi que, ne faisant pas attention à où le menait ses pas, il arriva dans une ruelle sombre en revenant du collège. Et, n’y tenant plus, il était tombé sur ses fesses et la tête dans les bras.
Mais qu’est-ce qu’il allait bien pouvoir faire ?...
Héra avait probablement déjà eut des échos de son comportement ; aussi n’allait-elle surement pas bien réagir à la mention d’un rendez-vous avec la proviseur. Et s’il se faisait … viré de l’orphelinat ?

Oui, c’est vrai qu’il ne se plaisait pas tant que ça là-bas, entre les moqueries et les punitions. Mais ça restait tout de même sa maison, là où il avait passé la majeure partie de sa vie.
Où allait-il aller s’il se faisait viré ? Qui voudrais d’un gamin turbulent, qui n’arrivait pas à se concentrer deux secondes, qui faisait quasiment que des nuits blanches et qui provoquait des catastrophes sans le vouloir ?...

Et c’est dans cet état de détresse et de désespoir que le trouva le jeune garçon.
Ne l’ayant pas entendu arriver, Dan sursauta lorsqu’il lui adressa la parole.

- Hum... Est-ce que ça va ? Pourquoi rester dans cette ruelle sombre, l'air livide ? On dirait un mort.

Le brun releva lentement la tête et détailla le visage du nouvel arrivant.

Le garçon, un petit peu plus grand que Dan, avait les yeux d’un beau vert d’eau qui lui donnaient un certain charme. Ses cheveux blancs lui encadrant le visage lui donnaient un look bien à lui, d’autant plus qu’ils étaient plus longs que la moyenne. Il portait une cravate et une chemise, comme s’il revenait d’une école anglaise avec un uniforme.

En fouillant sa mémoire, le brun se souvint l’avoir déjà vu, à l’orphelinat puis au collège.  Il faisait partit des troisième, il lui semblait, et s’était plutôt bien intégré à l’orphelinat contrairement à lui.

Pourquoi était-il en costume alors que l’école n’en fournissait aucun ? Et plus important, encore ; pourquoi lui adressait-t-il la parole alors qu’ils ne se connaissaient même pas ?...

Souhaitant alors faire bonne figure – même si c’était probablement déjà raté, Le garçon se releva et épousseta son jean salit par le sol pas bien propre. Il se passa la main dans les cheveux comme il le faisait quand il souhaitait faire bonne impression.

Puis, tentant de pas trop paraitre asocial, il lui parla à son tour d’une voix mal assurée qu’il ne parvient pas à cacher.

- Ou-oui oui. T’inquiète pas pour moi, je réfléchissais juste.

Il réprima un soupir d’agacement. Il n’aimait pas trop qu’on s’occupe de ses affaires.
Voulant paraître poli, il se força à poser une question à son tour.

- Et toi, qu’est-ce que tu fait par ici ? L’orphelinat est pas vraiment par là …






Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Parce que la vie n'est pas toujours rose...

MessageSujet: Re: Parce que la vie n'est pas toujours rose... Mar 22 Juil - 3:30
Parce que la vie n'est pas toujours rose...


Il faut une minute pour remarquer quelqu'un, et une heure pour l'apprécier.


  Le jeune adolescent leva la tête vers moi et me dévisagea. Visiblement, il ne s'attendait pas à être interpellé de la sorte.
  Un silence s'installa, le garçon me détaillant de ses yeux noirs. Entre temps, je me disais que son visage m'était familier, mais je ne savais pas - ou du moins, plus - d'où je le connaissais. Peut-être au collège ou, qui sait, à l'orphelinat.
  Le garçon finit par se lever, s'épousseta un peu et passa une main dans ses cheveux avant de répondre :

- Ou-oui oui. T’inquiètes pas pour moi, je réfléchissais juste.

  Sa voix était tremblante, comme s'il était un peu mal à l'aise. Etrangement - ou non, d'ailleurs -, j'avais l'air d'être un peu envahissant. Je baissais les yeux un bref instant pour reposer mon regard vert sur le brun. Il a l'air quand même assez noir, ce gars... Et très fatigué aussi, vu les cernes qu'il a sous les yeux.

- Et toi, qu’est-ce que tu fais par ici ? L’orphelinat est pas vraiment par là …

  J'avais raison. Ce mec venait bien de l'orphelinat, pour qu'il en parlât ainsi avec un "l" apostrophe évident. Donc, il est au même collège que moi alors...
  Le mec, dont j'ignorais encore le nom - et dont je n'avais pas eu connaissance auparavant - me fixait, dans l'attente d'une réponse je pense.

- Oh, j'erre, j'me ballade pépère, dis-je, faisant une rime involontaire. Donc tu viens de l'orphelinat ? Je me disais bien que ton visage me parlait. Sans vouloir te soûler ou passer pour un indiscret, c'est quoi ton nom ? Et puis, tu as l'air fatigué. Tu es vraiment sûr que ça va ? Sinon, on peut aller dans une pharmacie, ou je peux rentrer avec toi... Enfin, si tu veux, bien sûr.

  Je lui fis un léger sourire, espérant ne pas passer pour un lourdingue. Bah, tant pis, je veux juste son bien, hein.

(C) Galimybé - Mini BN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 74
Date d'inscription : 27/06/2014
Age : 19
Localisation : Dans un lieu magnifique appelé 'planète Terre'
Nouveau Dieu
Who am i !

Parce que la vie n'est pas toujours rose...

MessageSujet: Re: Parce que la vie n'est pas toujours rose... Mar 22 Juil - 10:53




  On ne peux compter que sur soi-même ...




La présence de l’inconnu agaçait déjà le brun. S’il s’était isolé loin du collège et de l’orphelinat, c’était bien pour une raison ! Pourquoi est-ce que personne ne le laissait jamais dans son coin, à se plaindre sur sa misère comme il adorait le faire ?...

- Oh, j'erre, j'me ballade pépère. Donc tu viens de l'orphelinat ? Je me disais bien que ton visage me parlait. Sans vouloir te soûler ou passer pour un indiscret, c'est quoi ton nom ? Et puis, tu as l'air fatigué. Tu es vraiment sûr que ça va ? Sinon, on peut aller dans une pharmacie, ou je peux rentrer avec toi... Enfin, si tu veux, bien sûr.

« Sans vouloir passer pour un indiscret ». La phrase que Dan détestait le plus au monde. Elle traduisait toute la curiosité d’un être, curiosité complètement indiscrète, dont la personne en question se rendait compte elle-même mais ne faisait rien contre.

Dan leva lentement le visage sur l’autre et le regarda d’un air presque hostile mais se força à sourire pour pas trop paraître asocial. Vraiment, il venait le voir alors qu’il ne voulait voir personne, dans un coin paumé au milieu de nulle part, lui poser des questions, faire connaissance avec lui ? Mais qu’est-ce qui lui faisait penser qu’il allait parler ?... Le brun le détestait déjà ...

Cependant il se souvint que Mm Hooper l’avait encouragé à aller vers les gens, lui disant que cela l’aiderait à affronter son passé ... ainsi, même s’il n’en avait aucunes envies, il s’efforça de paraitre aimable.
Il se releva, s’étira pour se détendre les muscles puis croisa ses mains derrière la tête.

- Ouais, je viens de l’orphelinat. J’y suis depuis mes trois mois donc j’ai connus que ça. Donc même si je m’appelle Dan Winston, j’ai jamais connu de Winston.
En ce qui concerne mon état de santé, je te remercie de t’en soucier mais je vais très bien. Je dors pas beaucoup la nuit mais je suis habitué donc ça va. Je suppose que tu dois avoir une tonne de choses à faire à l’orphelinat donc tu devrais peut-être te dépêcher de rentrer. Tu peux y aller seul, moi j'ai plus grand chose à y faire


Bon, d’accord, la manière dont il parlait faisait vraiment solitaire et asocial. Il aurait peut-être put parler plus gentiment. Mais Dan était comme ça, il disait ce qu’il voulait dire sans détours ; si bien qu’il faisait bien souvent preuve de manque de tact.
De plus, la présence de l’autre l’agaçait ; il voulait être seul pour penser à ses problèmes en paix. Il n’avait absolument pas besoin d’un type qui viendrait fourrer son nez dans les choses qui ne le concernait pas.







Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Parce que la vie n'est pas toujours rose...

MessageSujet: Re: Parce que la vie n'est pas toujours rose... Mer 23 Juil - 1:12
Parce que la vie n'est pas toujours rose...


Quelques minutes dans la peau d'un autre

  Après m'avoir brièvement détaillé du regard encore une fois, le brun s'étira et mit ses mains derrière la tête avant de me répondre :

- Ouais, je viens de l’orphelinat. J’y suis depuis mes trois mois donc j’ai connu que ça. Donc même si je m’appelle Dan Winston, j’ai jamais connu de Winston.
En ce qui concerne mon état de santé, je te remercie de t’en soucier mais je vais très bien. Je dors pas beaucoup la nuit mais je suis habitué donc ça va. Je suppose que tu dois avoir une tonne de choses à faire à l’orphelinat donc tu devrais peut-être te dépêcher de rentrer. Tu peux y aller seul, moi j'ai plus grand chose à y faire.


  C'est moi ou il me chasse gentiment ?
  Je le regardais droit dans les yeux. Au bout d'un moment, il finit par se retourner, faisant voler sa cape noire... Sa cape ?
  Je courus après lui et lui touchai l'épaule. Étrangement, je fus pris d'une vive douleur au bras, qui se dispersa dans tout mon corps, comme du poison. Mes jambes ne me soutenaient plus, alors je chutais à genoux. Ce mec-là... Dan, il se retourna et s'accroupit en vitesse devant moi, me regardant d'un air perdu. Ma vision finit par se flouter, et ce fut la dernière chose que je vis de ce monde avant le noir : le visage d'un mec qui voulait que je me barre gentiment, qui ne voulait pas me voir plus longtemps. Qui ne m'appréciait pas.

  J'ouvris les yeux. J'étais allongé. Tout autour de moi était noir. Je me levai, tournai la tête à droite à gauche, mais ne distinguai rien d'autre que l'obscurité. Je commençai à marcher droit devant moi, puis à courir en ne voyant aucune lumière, aucune fin. Je commençai à haleter, paniqué, puis à hurler indéfiniment :

- Hé ho ? Y'a quelqu'un ? J'suis où là ?

  Seul l'écho me répondait. Au bout d'un moment, je tombai et je vis à ma gauche une sorte d'arbre, sauf qu'il avait l'air un peu plus mobile et agressif que les autres de son espèce. Il tendit une branche vers moi et m'attrapa une jambe, me laissant pendouiller dans les airs, la tête en bas. Je me débattais, mais l'arbre resserrait un peu plus son étreinte à chaque fois.

- Hey l'arbre, on va tout de suite se calmer ! Tu vas me reposer à terre et me sortir de là ! ordonnai-je.

  Pendant un instant, l'arbre sembla obéir, mais un nuage de fumée noir sorti de nulle part l'enveloppa. Il reprit son côté mauvais et me souleva avec son bras/branche jusqu'à sa... Sa bouche ?!
  Il me lâcha et je tombai en criant dans ce trou sans fin qu'était sa gorge.


  Je me réveillais en sursaut dans une pharmacie je crois, 'fin dans un endroit qui m'était inconnu, ça s'était sûr, mais y'avait plein de médoc', alors bon...
  Je m'essuyais le front avec la manche de ma chemise, trempée par le stress du cauchemar. Comment ça se fait que je me sois... Attendez, cauchemar. Or, Dan est un gars de l'orphelinat, donc quelqu'un ayant au moins un peu de sang de divinité dans les veines. Or, il est plutôt noir ce type. Ce pourrait-il que ce soit lui qui ait fait ça ? Hum, mais il a dit qu'il ne dormait quasi pas la nuit. Alors j'aurai vécu ce que lui a vécu depuis des années ? Un peu comme... Un remake d'un souvenir ?
  Je tournai la tête à gauche, puis à droite et vis le collégien à la capuche. Il me dévisageait tandis que je soufflais :

- Si tu vis ça tous les jours, je te plains. Et je comprends mieux tes nuits si courtes. Mais comment peux-tu t'habituer à cela...

  Je marquai un temps de pause, puis ajoutai :

- T'as beaucoup de courage mec. Tu as tout mon respect, même si je pense que tu t'en moques.

(C) Galimybé - Mini BN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 74
Date d'inscription : 27/06/2014
Age : 19
Localisation : Dans un lieu magnifique appelé 'planète Terre'
Nouveau Dieu
Who am i !

Parce que la vie n'est pas toujours rose...

MessageSujet: Re: Parce que la vie n'est pas toujours rose... Mer 23 Juil - 19:45




Mais qu'est-ce que tu fais dans ma tête ?...




Dan commençait à bouillir intérieurement.
D’où il venait, ce type qui voulait lui gâcher la journée ? Pourquoi ne comprenait-il pas que la seul chose dont il avait besoin, c’était de la solitude ?

N’y tenant plus, Dan se leva et se retourna.

- Bon, j’ai changé d’avis. Je vais me balader un peu, t’es libre de faire ce que tu veux mais t’es pas obligé de me suivre.

Mais au moment où il allait commencer à marcher, le garçon aux cheveux blancs lui mit la main sur l’épaule, probablement pour l’empêcher d’aller plus loin. Dan se retourna donc dans sa direction avec un soupir d’agacement et ôta la main d’un geste sec. Seulement une fois en face de son interlocuteur, il eut la surprise de remarquer que l’autre n’étai non pas debout en train de le regarder mais affalé par terre, le corps prit de convulsions.

Ses muscles contractés de douleur et ses membres dans des positions peu conventionnelles, l’adolescent faisait peur à voir. Et ses yeux ... ses yeux étaient non seulement complètement vides de vies mais aussi intégralement noirs, comme contaminés par un poison quelconque.
Lorsqu'il toucha le corps de l’empoisonné, le jeune Dieu comprit tout de suite ce qui se passait ; c’était lui, et sa puissance néfaste qu’il ne contrôlait pas, qui l’avait ensorcelé.

Pris de vertiges alors par ce qu’il venait de faire, Dan tomba assis par terre, le visage déformé par l’effroi. Comment avait-il put faire une chose pareil ?...

S’il était vrai que ce n’était certes pas la première manifestation de ses pouvoirs, c’était la première fois qu’il ensorcelait quelqu’un. Car c’était ça, il en était sûr ; il devait être un démon quelconque ou bien un adepte de magie noire qui était maudit, et voilà pourquoi il avait tous ses pouvoirs étrange. Vraiment, il se détestait ...

Après quelque instant, le brun reprit ses esprits et se mit à réfléchir. Il devait agir, agir vite. Il devait trouver un moyen de sortir cette magie noire de lui.
Mais où ? Comment ? Devait-il l’emmener dans un hôpital, sachant pertinemment que cela serait inutile ?

Finalement, il se dit que, vu que le jeune adolescent devait probablement faire un cauchemar, la meilleure chose à faire était peut-être de lui donner un médicament pour le réveiller. Et au moment où cette idée se formula dans son esprit, Dan s’enfonça dans le sol sans même s’en rendre compte, le jeune homme dans les bras.

Ils sortirent du sol quelques instants plus tard dans une pharmacie proche. Sans perdre un instant et sans même se demander ce qui venait de se passer, Dan se précipita devant le pharmacien en virant sur son passage tous les autres clients.

- Un truc-qui-réveille ! Viiite ! C’est pour une urgence !

Mais le gros bonhomme ne réagis pas, trop choqué par la scène qui venait de se dérouler sous yeux. C’est vrai que ça faisait assez peur de voir quelqu’un sortir du sol ...

Heureusement, ce n’est que quelques instant après être sortit du sol que l’ensorcelé se réveilla. Ses muscles se détendirent et ses yeux reprirent vie, pour le plus grand bonheur de Dan.

Il bondit alors à ses côté tandis que le jeune homme se redressait sur ses coudes, le visage en sueur et les yeux encore apeurés par ce qui venait de se produire.

- Si tu vis ça tous les jours, je te plains. Et je comprends mieux tes nuits si courtes. Mais comment peux-tu t'habituer à cela...

Le brun soupira intérieurement. Il allait bien
Puis il sourit à la remarque de l’adolescent. Non, à vrai dire on ne s’habituait jamais, à ces trucs là ... c’était d’ailleurs de là que venaient la majorité de ses problèmes.

- T'as beaucoup de courage mec. Tu as tout mon respect, même si je pense que tu t'en moques.

Dan rougit au compliment de l’autre.
Bon d’accord, il était choqué et ne savait probablement pas trop ce qu’il disait. Mais quand même ...

-La meilleure des solutions pour les trucs comme ça est encore de ne jamais dormir ...

Ne souhaitant pas se faire interrogé par toutes les personnes qui avaient assistés à la scène et qui étaient probablement mortes de trouille, le brun prit une fois de plus l’autre dans ses bras ( pas de façon romantique, hein ) et s’enfonça dans le sol une nouvelle fois. Ils débouchèrent quelques secondes plus tard sur un banc près de l’orphelinat, où il déposa l’autre.

- Voilà, on est à l’orphelinat. Je suis désolé pour ce qui est arrivé, c’est pas quelque chose que je contrôle ... j’espère que tu t’en remettras quand même !

Sur ce il s’assit sur le banc à côté du jeune homme et en profita pour souffler un peu.






Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Parce que la vie n'est pas toujours rose...

MessageSujet: Re: Parce que la vie n'est pas toujours rose... Jeu 24 Juil - 12:54
Parce que la vie n'est pas toujours rose...


I can't forget Dark Mojo...

  Alors que je venais de "complimenter" Dan, je le vis rougir. Raaah, mais faut pas rougir pour ça, enfin...

- La meilleure des solutions pour les trucs comme ça est encore de ne jamais dormir...

  Evidemment. Ceci dit, je ne suis pas sur que ce soit très bon pour la santé. Ca doit aussi pas mal déteindre sur la manière de vivre. Je me demande bien comment il s'occupe pour ne pas succomber à l'appel du sommeil. Mais d'ailleurs, on est obligé de dormir pour survivre, non ?
  Alors que je me posais toutes ces questions, Dan me souleva et fit un pas. Un trou noir s'était créé sous ses pieds. J'avais l'impression que j'allais retomber dans la bouche de l'arbre.
  Je fermai mes yeux au maximum. Après quelques secondes, je sentis que l'on me posait sur quelques chose de dur. De plus, la lumière traversait mes paupières. On est dehors ?
  J'ouvris un œil et reconnus l'endroit : l'Orphelinat. Je poussais un soupir de soulagement quand Dan déclara :

- Voilà, on est à l’orphelinat. Je suis désolé pour ce qui est arrivé, c’est pas quelque chose que je contrôle ... J’espère que tu t’en remettras quand même !

  Je souriais à sa remarque tandis qu'il s'asseyait à côté de moi sur le banc et soufflait. A vrai dire, je ne risquais pas d'oublier l'attaque de l'arbre Dark Mojo. Mojo parce qu'il était aussi grand que l'arbre portant ce nom dans le jeu Zelda, et Dark... Bah j'ai pas besoin d'expliquer, je pense.
  Un petit silence s'était installé. Je préférais ne pas ouvrir la bouche. En fait, je pense que Dan aime bien le silence, et donc la solitude.
  Cependant, je ne pus m'empêcher de répondre :

- T'inquiètes, je survivrai ! Et puis, c'était pas volontaire je pense... En tout cas, merci d'avoir pris soin de moi. T'aurais pu me laisser dans la rue, mais tu l'as pas fait, alors merci.

  J'hésitai entre le laisser seul, ou rester. Finalement, je pris mon sac en bandoulière, fis un geste de la main et dis :

- Je pense que je vais te laisser. J'ai absolument besoin de prendre une douche et de me changer. Cette cravate étouffe, c'est pas possible de mettre ça tous les jours ! Enfin, je pense qu'on se recroisera sûrement dans l'Orphelinat ou au collège... Sauf si tu m'évites, ajoutai-je avec un sourire amusé.

  Je marchai en direction de l'Orphelinat. Pfiouuu, quelle journée...

(C) Galimybé - Mini BN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 74
Date d'inscription : 27/06/2014
Age : 19
Localisation : Dans un lieu magnifique appelé 'planète Terre'
Nouveau Dieu
Who am i !

Parce que la vie n'est pas toujours rose...

MessageSujet: Re: Parce que la vie n'est pas toujours rose... Jeu 24 Juil - 19:58




Je t'ai fait peur ? Soyons amis \o/




S’en suivit un court silence, au court duquel Dan pensa un peu à ce qu’il allait faire. Il n’était pas si tard que ça ; 7 heures du soir tout au plus, il avait donc encore un peu de temps devant lui avant qui le dîner ne soit servit à l’orphelinat.

- T'inquiètes, je survivrai ! Et puis, c'était pas volontaire je pense... En tout cas, merci d'avoir pris soin de moi. T'aurais pu me laisser dans la rue, mais tu l'as pas fait, alors merci.

Sur ces mots, il prit son sac et se leva.

- Je pense que je vais te laisser. J'ai absolument besoin de prendre une douche et de me changer. Cette cravate étouffe, c'est pas possible de mettre ça tous les jours ! Enfin, je pense qu'on se recroisera sûrement dans l'Orphelinat ou au collège... Sauf si tu m'évites

Le jeune Dieu des Ombres le laissa partir devant, ne tenant pas tant que ça à rester en compagnie du jeune homme. Non pas que sa présence l’agaçait, seulement il n’était pas habitué à être en compagnie d’autres gens de son âge en dehors des cours. Il avait appris à les évités, eux qui ne lui adressaient généralement la parole que pour l’embêter ...

Seulement il se rappela aussi que Mm Hooper l’avait encouragé à se sociabiliser, disant que cela l’aiderait peut-être avec ses cauchemars. Se disant que ce serait peut-être une bonne occasion, il se leva et rattrapa l’autre au pas de course un peu avant qu’il ne franchisse l’entrée.

- Attends ! Je sais même pas comment tu t’appelles ... et t’as quel âge, aussi ? Tu semble un peu plus âgé que moi.

Oui, bon, la deuxième question n’intéressait pas trop le brun. Mais bon, quitte à se montrer sociable, autant le faire à fond, non ?






Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Parce que la vie n'est pas toujours rose...

MessageSujet: Re: Parce que la vie n'est pas toujours rose... Ven 25 Juil - 1:29
Parce que la vie n'est pas toujours rose...


Cowboy ou Indien ?

  Alors que j'étais à quelques pas de l'entrée, Dan courut et se posa devant moi, les jambes fléchies et les mains sur les genoux, inspirant et expirant profondément, sûrement fatigué par l'effort. J'ai parfois l'impression que ce type vit sa vie à cent à l'heure...

- Attends ! Je sais même pas comment tu t’appelles ... Et t’as quel âge, aussi ? Tu semble un peu plus âgé que moi.

  J'esquissai un léger sourire en coin. J'étais content qu'il m'eût rattrapé. C'était plutôt paradoxal, lui qui me chassait il y a une dizaine de minutes me retenait maintenant. Étrange.

- Moi c'est Aris Sylvaner, dis-je en tiquant sur mon nom de famille. Je me demande pourquoi je le dis encore alors que ce n'est pas mon vrai nom. Peut-être parce que je n'en ai pas d'autre. Mais bon, appelle-moi Aris, tout simplement, poursuivis-je. J'ai quinze ans et suis en troisième. Et toi, j'en déduis que tu es plus jeune que moi, vu ta phrase et, comme tu as l'air quand même assez grand, je dirais treize/quatorze ans, je me trompe ?

  Il hocha la tête, confirmant ainsi que j'avais vu juste. C'est alors qu'un éclair de génie, ou plutôt un rappel, traversa mon esprit. Je fouillai mon sac et en sortis un truc rond que j'avais pris de mon ancien chez moi et que j'avais gardé : un attrape-rêve d'Amérique. Mon "père" me l'avait ramené d'un de ses voyages d'affaires. A l'époque, il me considérait encore comme son fils. Mais maintenant... Pff.
  Je tendis l'objet à Dan et lui dis :

- Tiens Dan, je te le donne. Je ne sais pas si tu connais, mais on appelle ça un attrape-rêve. Les Indiens d'Amérique l'utilisaient pour éloigner les cauchemars, les capturer avec. Après, c'est une légende alors j'ignore si ça fait vraiment effet... Mais bon, vois ça comme un cadeau de remerciement ou un cadeau d'amitié.

  Je lui fis un sourire franc et le fixai, yeux dans les yeux, avant de pousser la porte d'entrée de l'orphelinat. Bon, une bonne douche me fera le plus grand bien. Et après, manger et dodo.

(C) Galimybé - Mini BN
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 74
Date d'inscription : 27/06/2014
Age : 19
Localisation : Dans un lieu magnifique appelé 'planète Terre'
Nouveau Dieu
Who am i !

Parce que la vie n'est pas toujours rose...

MessageSujet: Re: Parce que la vie n'est pas toujours rose... Ven 25 Juil - 15:39




  ... tu me r'file une vieille raquette de tennis ou je rêve ?




- Moi c'est Aris Sylvaner. Mais bon, appelle-moi Aris, tout simplement. J'ai quinze ans et suis en troisième. Et toi, j'en déduis que tu es plus jeune que moi, vu ta phrase et, comme tu as l'air quand même assez grand, je dirais treize/quatorze ans, je me trompe ?

Dan hocha affirmativement la tête.

Puis il se mit à se questionner sur son interlocuteur. Il était sûrement orphelin, lui-aussi, vu qu’il habite à Jean Moulin aussi. Est-ce qu’il avait connu ses parents ?
Il n’était arrivé que récemment à Paris, le brun se souvenait du jour de son arrivée même s’il était resté dans son coin comme à son habitude. Etait-il avec sa famille avant d’être ici ? Avec les ... Sylvaner ?

Ils allaient se séparer quand l’autre enlevât son sac et l’ouvrit, comme se souvenant soudain de quelque chose. Il en sortit un petit objet ressemblant vaguement à une raquette de tennis fait maison, avec des plumes en plus.
Même s’il avait déjà vu cet objet, le brun n’en connaissait pas l’utilité et encore moins la raison de sa présence ici et maintenant. Heureusement, l’autre vint éclairer sa lanterne.

- Tiens Dan, je te le donne. Je ne sais pas si tu connais, mais on appelle ça un attrape-rêve. Les Indiens d'Amérique l'utilisaient pour éloigner les cauchemars, les capturer avec. Après, c'est une légende alors j'ignore si ça fait vraiment effet... Mais bon, vois ça comme un cadeau de remerciement ou un cadeau d'amitié.

Un attrape ... rêve ?

Dan prit l’objet en tremblant. Jamais on ne lui avait offert quelque chose de la sorte ...

Ne sachant pas quoi faire, il resta planté là, sans rien faire, l’étrange objet dans la main.

- Merci ... bafouilla-t-il vaguement tandis que l’autre se retourna et entra dans le bâtiment.

Complètement désemparé, il en entra dans l’Orphelinat habité par plusieurs émotions contraires.
Il rêvait ou le garçon avait parlé ... d’amitié ?

Il accrocha l’objet au dessus de son lit en arrivant dans sa chambre et ne put s’empêcher de sourire joyeusement. Il se sentait beaucoup moins seul au monde, tout d’un coup ...

Une petite larme brilla au coin de son œil tandis qu’il repensa au jeune homme étrange ...

Oui, il n’était désormais plus seul.






Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Parce que la vie n'est pas toujours rose...

MessageSujet: Re: Parce que la vie n'est pas toujours rose...
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» DEBBIE (+) La vie n'est pas toujours rose
» Parce que la vie n'est pas toujours rose...
» Event III.2 : Les mots ne suffisent pas toujours
» sutton - parce que quand je tombe c'est toujours de trop haut. (délai 11.03)
» Walter Davis | Parce qu'on n'a pas toujours le choix [TERM]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mythologie et ses amis :: Paris :: Rues de Paris :: Ruelles Sombres-