Les dieux grecs ont été déchus et réduits à l'etat de mortels par leurs descendants divins, ignorés de tous. Ils ont pris leurs places et créé la Nouvelle Olympe!
 
Nous avons fortement besoin de nouveaux dieux ayant des fonctions importantes! (Ciel, Nuit, Amour etc...)
Un nouveau thème de Printemps est arrivé!

" Elycios "
avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 29/03/2015
Age : 21
Localisation : Mont Olympe
Nouveau Dieu
Who am i !

Personnage
Physique:
Caractère:
Liens:

Elycios- Celui qui n'a encore jamais sourit.

MessageSujet: Elycios- Celui qui n'a encore jamais sourit. Dim 29 Mar - 15:28


Elycios


Données

Nom: Elycios

Sexe: Masculin

Orientation sexuelle: Je présume Bi comme son père, malgré tout il ne connait pas vraiment l'amour.

Groupe: Nouveaux Dieux

Rang: Nouveau Dieu de l'Électricité, de l'Énergie et de la Force.

Pouvoirs (et/ou attributs si vous êtes un dieu) Contrôle l'Électricité e et l'Énergie. Il est suffisamment fort pour pouvoir se battre sans aucune arme. Son attribut est la foudre. Son animal emblème est la mésange.

Siégez vous à l'Olympe? (uniquement pour les dieux): Oui.


Physique
Bras d'acier, cœur en souffrance.

Je suis né avec un physique avantageux comme la majorité des dieux. Je présume que je suis beau, je n'en sais rien... Grand-mère disait que oui. Étant un fils de Zeus, seigneur des Cieux, j'eus la particularité de naître avec des cheveux blancs comme les nuages et des yeux azurs comme le bleu du ciel les bons jours. Ma mère se nomme Bia, personnification de la Force, j'ai hérité d'elle une carrure relativement imposante, frôlant le mètre 90. Mais suite à un accident datant de l'époque où je ne savais pas encore contrôler mes pouvoirs, je perdis l'usage de mes bras et la vision. Une opération plus tard, mes bras étaient remplacés par des prothèses en métal et mes yeux eux aussi furent remplacés, je perdis ainsi mes yeux azurs si particulier, ces derniers remplacés par d'étrange yeux couleur bronze/or. Mes yeux ne sont pas les seuls à avoir changé depuis mon enfance, mes cheveux d'antan quasi blancs ont dorés devenant maintenant bien plus blond. Dès que je vais sur Terre j'utilise un camouflage particulier cachant ainsi mes bras et mes yeux mécaniques au commun des mortels. La croissance des dieux se finissent à des dates relatives, mon corps n'a pas changé depuis mes 19 ans. J'ai un visage très peu expressif depuis tout petit, je n'ai encore jamais ni sourit, ni rit. Je porte un visage qui n'a enduré pleurs et douleurs. 
Caractère
*Je resterais toujours l'enfant dans le cachot*

La vie est déjà énormément cruelle pour les mortels. Pourtant, eux, ne vivent qu'en moyenne soixante-dix années. Dans la tête des mortels s'ils souffrent c'est que les dieux sont contre eux mais c'est faux. Les dieux n'ont pas spécialement le temps de haïr un mortel... Les dieux ont leurs propres problèmes, leurs propres douleurs, eux aussi ont enduré des perte. J'aurais pu faire parti de ces dieux égocentriques vivant dans la luxure et le luxe mais mon destin à décidé autrement. Je suis un dieu du panthéon de la nouvelle-Olympe mais je ne l'ai jamais vraiment voulu. Par devoir je suis resté toute mon enfance dans les cachots de l'Olympe, tout ça en espérant que jamais l'Olympe chute. J'ai failli finir fou mais j'ai pu resté sain d'esprit grâce à ma seule compagnie, une vieille divinité amnésique, qui m'apprit la patience et ce que je présume être le sens du mot "famille". J'ai particulièrement été marqué par son décès et en garde toujours une énorme peine. Je ne suis quelqu'un de très joyeux, bien que je ne sois pas le pire dépressif de l'Olympe, mais je dois bien avouer que je n'ai jamais sourit de ma vie. Je suis quelqu'un qui sait gardé son sérieux. Je ne sais pas trop parler aux autres, ayant passé ma jeunesse sans aucun contact humain. Je suis le fils de Zeus, je ne suis pas timide et ma voix est assez puissante mais malgré tout je reste quelqu'un de relativement solitaire.

My Story
*Je suis né pour souffrir.*

Il n'est que le fruit d'un ignoble geste. Fils du grand seigneur Zeus et de la divinité Bia, personnification même de la Force, fille de la parole des Dieux: Styx. Il aurait pu avoir une vie simple et facile s'il n'était pas né dans le déclin de l'Olympe. La grande Gaïa l'avait prédit à Zeus: "Ce sera ton propre fils qui te mènera à la ruine.". Dès que Bia sentit la présence d'une vie en elle, elle paniqua et s'enfuit de la garde de Zeus. La vie en elle était puissante, plus puissante peut-être que son seigneur. La Force se trouva dans une impasse. Elle était liée depuis la Titanomachie au seigneur Zeus, elle avait accepté de s'offrir à lui et elle allait en payer le prix. Malgré l'amour et la foi qu'elle portait à son seigneur elle ne pouvait se résoudre, elle, la Force, à tuer de ses mains cet enfant, cet être de puissance. Elle l'abandonna alors sur le seuil de l'Olympe, refusant de le tuer et refusant de s'associer à un être pouvant détruire son monde. L'enfant se retrouva prit en charge par les gardes de l'Olympe qui décelèrent vite son énorme pouvoir et le jetèrent dans des cachots.

______________________________________________________________________
Je n'étais qu'un enfant, je ne comprenais rien au monde où je me trouvais. Mon monde se résumant à une pièce au mur en marbre froid et à une série de barreau en fer. Un monde bien froid pour un enfant. Chaque jour, un garde venait poser de la nourriture devant la cellule et disparaissait aussitôt. Chaque jour, à la même heure. Chaque jour, je me précipitais tel un animal affamé et terrifié vers le bol en porcelaine. Chaque jour, je me réfugiais à nouveau dans le fond de la cellule. Mais un jour un garde s'arrêta près de ma cellule et éleva la voix, pas pour me parler à moi mais à la cellule voisine.

"Eh! L'Ancienne! Il faudrait que tu te mettes à manger!"
Un long silence s'en suivit et dura laissant le garde sans réponse. Ce dernier se lassa d'attendre et quitta le couloir.
*L'Ancienne? Depuis quand quelqu'un vit dans la cellule voisine?*
Des bruits de pas, des frottements lourds sur le sol, et une voix me parvient.
"Comme si j'allais m'empoisonner avec cette nourriture de mauvaise qualité."
Mon ventre gargouilla à l'idée d'un autre bol de porcelaine remplie de nourriture.
"Ah...", dit la  voix cassée et métallique de l'Ancienne, "Je vois que le petit voisin a toujours faim. Vas-y prend mon bol!"
Le bol de porcelaine glissa sur le sol et je l'agrippais rapidement et avala goulûment son contenue.
"Merci."
"C'est terrible... Si les dieux commencent à renier leurs futur que va devenir notre monde."
Et sur ces mots, l'Ancienne retourna au fond de sa cellule.
Après ça, chaque nouveau jour, l'Ancienne m'offrit sa nourriture et me parla un peu. J'appris qu'elle était une vieille divinité du métal, qu'elle avait été enfermé car elle était la dernière de sa génération.

"Quel est ton nom, mon enfant?"
Je lui avais répondu sans hésitation, comme par automatisme:
"Je me rappelle qu'on m'a un jour nommé Elycios."
"Elycios... Fils de Zeus."
"Et vous? Je ne connais pas votre nom alors que vous êtes la première personne à me traiter comme un être vivant."
L'Ancienne se tut.
"Je ne me rappelle plus de mon nom."
Cette réponse me déçue énormément et me fit mal au cœur. Comment pouvions nous oublié notre propre nom? Cela pouvait-il vraiment arriver à un être immortel?
"Je me rappelle d'une chose. Le peuple qui me vénérait m'associait à une mésange.
"À une mésange? L'oiseau? C'est assez étrange pour une divinité de métal comme vous?
L'Ancienne éclata de rire et murmura ces quelques mots. "Le futur de l'Olympe...
Et ainsi continua notre vie... Chaque nouvelle heure, chaque nouveau jour, je me rendais compte du bonheur que je vivais. L'Ancienne me rendait vivant.
"Puis-je t'appeler grand-mère?"
Elle éclata de rire, son rire métallique si particulier.
"Tu ne te rends compte de rien Elycios! Voudrais-tu me mettre sur le même niveau que la grande Rhéa?"
"Tu n'as plus de nom alors je t'appellerais grand-mère!"
"C'est adorable mon enfant."
Je ne sais combien de temps j'ai passé dans ces cachots avec l'Ancienne. Peut-être pas assez longtemps. Encore aujourd'hui elle me manque.
"Les humains ont une mémoire bien courte, ils m'ont oublié comme ils ont oublié leurs ancêtres. Je n'existerais bientôt plus."
Chaque jour elle répétait ce genre de phrase et chaque jour j'étais encore plus terrifié à l'idée de la perdre et d'être à nouveau seul.
"Tu es si vieille que ça grand-mère?"
Elle éclata de rire comme à chaque fois.
"Je suis bien plus jeune que les premiers Titans, j'ai guidé les humains, je leur ai offert un savoir et maintenant je vis dans un cachot du Mont Olympe avec comme voisin un fils de Zeus... Je ne suis pas la plus à plaindre des miens. Je ne suis pas seule."
"C'est triste. Pourquoi les Olympiens ne laissent pas les vieilles divinités comme toi retourner à leurs activités d’antan?"
"Dans mon cas les Olympiens ont bien fait. Mes anciens protégés n'ont plus besoin de moi."
Un silence s'en suivit.
"J'ai vu un peuple se créer, se détruire et survivre. C'est le plus beau des cadeaux pour une divinité. Ne sois pas triste pour moi. J'ai déjà tellement vécu."
Alors je vis avec étonnement une vieille main ridée se glissée entre mes barreaux. Sa peau était vraiment abimée et d'un vieux gris crasseux. Comme je m'imaginais sa peau être. Je l'a pris dans mes mains.
"Grand-mère..."
"Je ne suis pas ta grand-mère Elycios! Arrête d'avoir toujours l'air si triste quand je te parle de mon passé! N'as tu jamais sourit?"
"Sourire?"
Son rire volait dans l'air comme une mélodie nostalgique.
"Tu es irrécupérable mon enfant."
Et elle fit glisser sa main hors de la mienne. L'empreinte chaude de son passage se dissipa bien trop vite et je retournais seul dans le fond de ma cellule.
L'Ancienne et moi ne nous parlions de moins en moins, la peur de lui déplaire encore plus me glaçant le sang.
___________________________________________________________________
Un nouveau matin se leva et je sentis que quelque chose était différent. Je m'étais précipité pour voir si l'Ancienne était encore là.

"Grand-mère!?"
"Oui Elycios?", répondit-elle.
Un soupir de soulagement sortit de mes lèvres. Le changement n'était pas sa disparition... Mais quoi?
À l'heure du repas, un garde vient déposer nos bols devant nos cellules tout en nous ignorant. Rien de bien étrange sauf que les bols n'étaient remplis qu'au quart.
*Que se passe t-il pour que nos doses aient diminués?*
"Eh!! Toi! Pourquoi on n'a pas une ration entière? N'oublies pas qu'il y a une vieille ici!"
Le garde se retourna et pour la première fois il posa son regard sur moi. Ce fut comme un choc... C'était la première fois qu'un autre être vivant me regardait dans les yeux. Il se rapprocha des barreaux de mon cachot et me répondit avec un visage placide pour les propos qu'il lança:
"Je t'ai rien demandé, Vermine! L'Olympe va surement bientôt chuter et nous tous avec!"

"Quo-oi?, balbutiais-je, "Comment ça?"
Dans un élan de précipitation je me jetais contre les barreaux de ma cellule et y plaquais mes mains. À l’intérieur de moi tout se bousculait. Pourquoi étais-je en cellule? Car je suis un dieu, fils de Zeus. Pourquoi le fils du grand Zeus serait en prison? Car c'est lui qui détruira l'Olympe. Pourquoi suis-je resté aussi longtemps au fond de ce cachot de marbre froid? Car je suis le fils de Zeus. Que je veux le bien de l'Olympe. Alors pourquoi l'Olympe va quand même chuter!!
"Pourquoi... J'ai tout fait pour que cela n'arrive pas!"
Mes mains commençaient à picoter sur le métal qui constituait les barreaux et ma vue se brouilla. Je devais rester calme mais je ne pouvais supporté l'idée que l'Olympe chute alors que je venais de passer toute ma vie derrière ces barreaux pour l'éviter.
"Calme toi!"
Il était malheureusement trop tard, je présume. Un énorme éclair s'était formé au contact avec le métal et je ne pus contrôler le flux d'énergie que je venais de créer. Je me pris alors toute l'intensité de mon éclair dans mes bras et je m'évanouis sous le coup de la douleur.
Un long noir s'en suivit. Des cris et des voix. La voix de grand-mère. Tout ce trouvant autour de moi me revenait beaucoup plus fort que accoutumé.
"OH MON DIEU! VOUS AVEZ VU SES BRAS!"
"SERAIT-IL DEVENU AVEUGLE?"
"IL ÉTAIT SI JEUNE."

Et puis finalement la seule voix que je connaisse vraiment.

"LAISSEZ MOI LE SAUVER!"
____________________________________________________________________

Je me trouvais dans une salle beaucoup trop illuminée, comme sous un projecteur.

"J'espère que tu ne m'en voudras pas trop Elycios..."
*Grand-mère?*
J'en venais à me questionner sur le comment de la présence de l'Ancienne dans la même pièce que moi. Depuis des années on se connait mais  je n'ai jamais eu l'occasion de la voir, juste toucher sa vieille main.
"Grand... Grand-mère..." J'essayais d'ouvrir les yeux et eu une douloureuse impression. Quelque chose avait vraiment changé. Quelque chose chez moi.
"Elycios! N'essaye pas de te lever! Je n'ai pas encore fini les derniers réglages!"
*Les derniers réglages?*
J'ouvris mes yeux et vis une vieille femme à la peau argenté penchée vers moi. Elle était petite, semblait terriblement faible. Mon regard capta le sien, d'un gris métallique.
"Grand-mère? C'est bien toi?"
Sur ce visage qui, bien que se soit la première fois que je le vois, m'était connu, s'afficha un sourire remplie de joie et de soulagement.
"J'ai réussi! Je t'ai sauvé...
Des larmes coulèrent sur ses joues alors qu'elle souriait encore. *Quel déroutant paradoxe*
Je voulais la toucher, la serrer dans mes bras, lui enlever ses larmes de ses yeux. Puis ses mots m’assaillirent.
"Me sauver? Mais de quoi?"
L'Ancienne me regarda tendrement.
"Tu seras mon dernier chef-d’œuvre. Plus puissant, plus beau que tous les peuples que j'ai pu inspirer dans mon existence.", elle attrapa alors ma main et mon regard se riva dessus.
"Où est ma peau!!!"
Mes bras d'ordinaire fait d'un chair pâle était remplacé par deux automates de fer. Le plus étrange étant que je sentais tous: le froid ambiant de la pièce, la main chaude de l'Ancienne.
"Lorsque tu as parlé au garde, tu n'as pas réussi à contrôler tes pouvoirs et tu t'es détruit tes propres bras ainsi que tes propres connections nerveuses au niveaux des yeux, j'ai du les remplacer. J'ai réussi à persuader les gardes de me laisser te soigner."
Je plaquais mes mains sur mon visage et le tâta. Rien n'avait changé à ce niveau mais lorque l'Ancienne me tendait un miroir je vis que mes yeux n'était plus les mêmes, le bleu azur remplacé par un bronze/or métallique.
"Je suis désolée de ne pas avoir pu sauver ton ancien visage et corps.", elle prit ma main et rajouta, "Retournons à la maison."
"Oui!"

____________________________________________________________________

Je m'étais accoutumé à mon nouveau corps et avais retrouvé ma cellule. Je parlais tous les jours à l'Ancienne et tout allait pour le mieux.
Mais un jour le pire se produit.

"Grand-mère! Comment vas-tu aujourd'hui?"
Aucune réponse ne me parvient de la cellule voisine. Dans ce long silence je sentis toutes mes peurs se rapprocher de moi.
"Grand-mère? Oh Grand-mère!!!"
Alors de façon insensé je me mis à crier. Appeler quelqu'un à l'aide. Qu'il la sauve. Qu'il la réveille. Que quelqu'un me dise qu'elle n'a pas complètement disparu.
Mais personne n'arriva. Aucun garde, aucune autre voix venant des autres cellules. Le silence. Et mes sanglots. Des larmes perlaient de mes yeux métalliques.

"Réponds moi, grand-mère!"
Silence.

____________________________________________________________________

Je suis resté seul dans mon cachot je ne sais combien de temps encore. Sans nourriture ni compagnie. Je voulais me laisser dépérir et détruire ce foutu cachot. Je n'en pouvais plus. Pourquoi étais-je resté aussi longtemps dans cette prison de marbre froid? Pour rester avec grand-mère. Sauf que grand-mère n'existait plus. Et que j'étais le dernier dans ces cachots. Une réponse que je me refusais d'accepté s'imposa à moi. *L'Olympe a chuté sans mon aide. L'Olympe a chuté sans l'aide du nouveau fils de Zeus.* Ce fut comme une idée obsédante. Moi, enfant de Zeus enfermé pour être né divin, voulait sa liberté.
Finalement je fis le premier pas et détruisit mes barreaux de métal. Mes pas frottant sur le sol comme un malade n'ayant plus de force. Mon seul et unique but: Voir Zeus.

____________________________________________________________________

Mes pas frottaient lourdement sur le sol, je ne trouvais la force d'avancer que dans mon désespoir.  À chaque nouveau pas l'Olympe m’apparaissait différente, encore plus colorés et chaude, à chaque nouveau pas mon traumatisme ne faisait qu'empirer. Les souvenirs de toutes une vie passé dans une cellule au mur de marbre, une enfance passé dans le froid avec comme seule compagnie une vieille divinité amnésique n'ayant comme souvenir que le fait d'avoir été associé aux mésanges.
*J'aurais pu vivre dans ce luxe et ne pas autant souffrir aujourd'hui. Et pourtant tout ce luxe me dégoute.* Mes pensées étaient accompagnés de brides de voix, les souvenirs de ma vie à parler à ma voisine... Ma figure maternel. Son rire métallique gravé dans mon âme. Mes pas s'arrêtèrent et je me rendis compte que j'étais déjà au bout du couloir. Je me trouvais face à la porte qui me mènerait à Zeus. J'agrippais la poignée, comme je le ferais à une bouée en mer déchaîné, et pris mon temps avant de la pousser. L'idée de parler à Zeus, là, maintenant me terrifiait. Je l'imaginais me dévisager et me demander qui j'étais. Imaginant une réaction de sa part... Je poussais finalement la porte et resta sur la choc. Devant moi se dressait un décor bien différent qu'imaginer: une serre.*Je me serais trompé de porte et j'aurais été dans une partie du palais dédié à Déméter?*Pourtant je le sentais que c'était ici que Zeus était sensé siéger.

"Il y a t-il quelqu'un?"
Alors une jeune femme m'apparut. Elle était indéniablement belle et semblait en communion avec la serre.
"Vous êtes?"
Sa réponse fut sans appel:
"Alania, Chef de la Nouvelle-Olympe."
*Nouvelle-Olympe? Avec de nouveaux dieux? Où est Zeus?*
"Et toi?"
"Elycios, fils de Zeus."




Et Vous qui êtes vous?
Prénom: Caro'

Age: 14 ans, bientôt 15 !

Comment avez vous trouvé le forum? TC de Melody Delacroix.

Premières impressions sur le forum? Je suis ici depuis plus d'un an, je suis active et je suis modette. Rien à dire j'adore ce forum et j'adore les gens que j'ai rencontré ici!

Avatar manga/anime utilisé: Genos de One Punch-Man et Slaine Troyard de Aldnoah_Zero.

Les codes du règlement sous hide:


(c) Alania

Revenir en haut Aller en bas
" Illyría "
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 17/09/2014
Age : 20
Nouveau Dieu
Who am i !

Personnage
Physique:
Caractère:
Liens:

Elycios- Celui qui n'a encore jamais sourit.

MessageSujet: Re: Elycios- Celui qui n'a encore jamais sourit. Dim 29 Mar - 15:41
Bonjour et re-bienvenue ici ~
Un nouveau dieu, tant mieux, il n'y en a pas beaucoup!

Pour l'instant, je dois avouer que j'aime beaucoup ton avatar.
J'attends avec impatience de lire la suite de ta fiche ~

Bref, si jamais t'as besoin d'aide (bon, c'est ton TC, mais c'est pas grave on sait jamais x) ), n'hésite pas ^^
Revenir en haut Aller en bas
" Alania "
avatar
Messages : 757
Date d'inscription : 25/09/2013
Age : 17
Localisation : Mont Olympe dans ma serre
Nouveau Dieu
Who am i !

Personnage
Physique: Cheveux longs verts, yeux verts, 1m82, fine
Caractère: Généralement plutôt gentille et généreuse, mais n'hésites pas à se montrer cassante et têtue
Liens: Aime tous les nouveaux dieux, hait les anciens notamment Héra

Elycios- Celui qui n'a encore jamais sourit.

MessageSujet: Re: Elycios- Celui qui n'a encore jamais sourit. Dim 29 Mar - 15:45
Boubouh!
Hâte de voir la suite ^^

Enfin un peu de nouvelle compagnie à l'Olympe, on en manquait!

Illyria: Eh beh tu réponds vite o/
Revenir en haut Aller en bas
" Dérianna "
avatar
Messages : 143
Date d'inscription : 14/11/2014
Age : 15
Demi dieu
Who am i !

Personnage
Physique:
Caractère:
Liens:

Elycios- Celui qui n'a encore jamais sourit.

MessageSujet: Re: Elycios- Celui qui n'a encore jamais sourit. Lun 30 Mar - 16:45
Salut Melody ^^ ((Re)Re)Bienvenue (Ayato et Kaneki sont trop beau *fangirling*)
Revenir en haut Aller en bas
" Elycios "
avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 29/03/2015
Age : 21
Localisation : Mont Olympe
Nouveau Dieu
Who am i !

Personnage
Physique:
Caractère:
Liens:

Elycios- Celui qui n'a encore jamais sourit.

MessageSujet: Re: Elycios- Celui qui n'a encore jamais sourit. Lun 30 Mar - 23:36
Merci beaucoup tout le monde! ♥️
Voilà j'ai fini l'histoire! (Vous me dites si il y a le moindre détail qui ne rentre pas par rapport au contexte! [C'est pas que je ne le connais pas mais j'ai toujours du mal à voir mes erreurs dans la logique du temps])

Illyria: Merci!♥️ Oui je te mp si j'ai le moindre problème!
Alania: Mouhahahahaha! Tu vas voir il est d'un ennui mortel en plus!^^
Dérianna: Smile Ayato est à moi!! (Pas de flood inutile!!)
Revenir en haut Aller en bas
" Illyría "
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 17/09/2014
Age : 20
Nouveau Dieu
Who am i !

Personnage
Physique:
Caractère:
Liens:

Elycios- Celui qui n'a encore jamais sourit.

MessageSujet: Re: Elycios- Celui qui n'a encore jamais sourit. Mar 31 Mar - 8:09
Alors, j'ai lu ton histoire, et j'ai deux points à aborder.

Tout d'abord, je n'ai pas relevé de fautes d'orthographes (il me semble en avoir croisé une ou deux mais je ne sais plus trop où ^^')
Néanmoins, "En des années où qu'on se connait" me semble être une syntaxe un peu bizarre, tu pourrais modifier ça?

Ensuite... Qui est cette Ancienne?
Personellement, quand je pense au métal, je pense à Héphaistos... Et, à moins qu'il se soit transformé en femme, je ne pense pas qu'il y ait de lien Wink
Tu pourrais m'éclairer sur son identité?

Pour l'instant c'est tout ~
Revenir en haut Aller en bas
" Elycios "
avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 29/03/2015
Age : 21
Localisation : Mont Olympe
Nouveau Dieu
Who am i !

Personnage
Physique:
Caractère:
Liens:

Elycios- Celui qui n'a encore jamais sourit.

MessageSujet: Re: Elycios- Celui qui n'a encore jamais sourit. Mar 31 Mar - 15:13
Alors...

Donc oui j'ai modifié ça! [J'ai écris ça tellement tard quand me relisant je ne l'ai même pas remarqué... (>_<)]

Je m'attendais à cette question sur l'Ancienne. Je veux qu'Elycios soit un dieu juste, il n'a jamais voulu la chute de l'Olympe (à tel point qu'il a accepté de vivre enfermé toute son enfance [Alors oui c'est logique pour lui, sa grand-mère est Styx, la divinité, et elle est le symbole de la parole des Olympiens donc d'une certaine manière il est attaché à ces valeurs]) et il n'a jamais vraiment eu des envies de rebellion. Il n'est pas un leader de la révolte. Et en voulant faire de lui un dieu juste ,et vu la backstory d'enfant enfermé que je lui ai imposé, je voulais vraiment pas qu'il tombe dans la folie (ce qui serait justifié, hein... Un gamin seul dans une prison), donc je lui ai fait une compagnie... J'ai cherché longtemps pour voir quels monstres/créatures auraient pu séjourné avec lui mais finalement c'est l'idée d'une divinité oublié par les hommes qui m'est resté. Avec l'Ancienne je voulais faire en sorte que Elycios soit préparé à la chute de l'Olympe, en sachant que tout à une fin. Donc non aucun rapport avec Héphaïstos!

Ouaaaaaaaaah le pavey!!^^

EDIT: J'ai fini, je pense...
Revenir en haut Aller en bas
" Illyría "
avatar
Messages : 43
Date d'inscription : 17/09/2014
Age : 20
Nouveau Dieu
Who am i !

Personnage
Physique:
Caractère:
Liens:

Elycios- Celui qui n'a encore jamais sourit.

MessageSujet: Re: Elycios- Celui qui n'a encore jamais sourit. Mar 31 Mar - 20:10
J'ai vu ta modification, ça passe mieux ^^

Après explications, je vois où tu voulais en venir.
Sauf si les admins ont un contre-argument, je t'annonce donc que ton personnage est validé!

Au plaisir de peut-être te croiser lors d'un rp? Wink
Revenir en haut Aller en bas
" Elycios "
avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 29/03/2015
Age : 21
Localisation : Mont Olympe
Nouveau Dieu
Who am i !

Personnage
Physique:
Caractère:
Liens:

Elycios- Celui qui n'a encore jamais sourit.

MessageSujet: Re: Elycios- Celui qui n'a encore jamais sourit. Mar 31 Mar - 20:15
Merci beaucoup!
Ce sera avec plaisir!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 322
Date d'inscription : 06/12/2013
Localisation : A l'Orphelinat Jean Moulin.
Dieu déchu
Who am i !

Personnage
Physique:
Caractère:
Liens:

Elycios- Celui qui n'a encore jamais sourit.

MessageSujet: Re: Elycios- Celui qui n'a encore jamais sourit. Mar 31 Mar - 20:19
Pas d'objection !
Tu es validé ~
Revenir en haut Aller en bas
" Alania "
avatar
Messages : 757
Date d'inscription : 25/09/2013
Age : 17
Localisation : Mont Olympe dans ma serre
Nouveau Dieu
Who am i !

Personnage
Physique: Cheveux longs verts, yeux verts, 1m82, fine
Caractère: Généralement plutôt gentille et généreuse, mais n'hésites pas à se montrer cassante et têtue
Liens: Aime tous les nouveaux dieux, hait les anciens notamment Héra

Elycios- Celui qui n'a encore jamais sourit.

MessageSujet: Re: Elycios- Celui qui n'a encore jamais sourit. Mar 31 Mar - 20:20
Pareillement!
Revenir en haut Aller en bas
" Elycios "
avatar
Messages : 17
Date d'inscription : 29/03/2015
Age : 21
Localisation : Mont Olympe
Nouveau Dieu
Who am i !

Personnage
Physique:
Caractère:
Liens:

Elycios- Celui qui n'a encore jamais sourit.

MessageSujet: Re: Elycios- Celui qui n'a encore jamais sourit. Mar 31 Mar - 20:22
Merci!♥
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Elycios- Celui qui n'a encore jamais sourit.

MessageSujet: Re: Elycios- Celui qui n'a encore jamais sourit.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Résumé progressif
» Une nouvelle vie (PV Daniel Blake)
» Comment peux-tu te connaître si tu ne t'es jamais battu ? | shane
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» "Je n’ai jamais été membre d’aucun parti politique"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mythologie et ses amis :: Administration :: Viens te présenter! :: Présentations validées-