Les dieux grecs ont été déchus et réduits à l'etat de mortels par leurs descendants divins, ignorés de tous. Ils ont pris leurs places et créé la Nouvelle Olympe!
 
Nous avons fortement besoin de nouveaux dieux ayant des fonctions importantes! (Ciel, Nuit, Amour etc...)
Un nouveau thème de Printemps est arrivé!

" Arion "
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 24/01/2015
Age : 17
Créature
Who am i !

Une corrida à la tour Eiffel

MessageSujet: Une corrida à la tour Eiffel Mar 27 Jan - 18:45













Une corrida à la tour Eiffel

" CELUI QUI EST LE MAÎTRE DE LUI MÊME EST PLUS GRAND QUE CELUI QUI EST LE MAÎTRE DU MONDE."




Ce monde est si cruel, ce monde est si haineux. Pourquoi? Parce que les dieux sont bêtes, et qu'ils ont créé une créature aussi bête que. Voilà pourquoi ce monde est corrompu. Cela faisait maintenant des siècles que Arion cherchait un endroit, un moment pour se venger. Et après des siècles d'attentes, il avait enfin trouvé. Le moment, l'endroit. En l'an deux mille quinze de notre ère, les dieux de l'ancienne Olympe réduit à la puissance de simples hommes retrouvent peu à peu la puissance qu'ils avaient autrefois. Le moment que le nouveau minotaure attendait depuis des siècles, le moment parfait pour faire croire aux anciens dieux qu'il est avec eux. Arion espérait juste ne pas avoir à revoir Poséidon, car celui ci saurait tout de suite quand vérité Arion déteste les dieux de la nouvelle et de l'ancienne Olympe.

Arion marchait dans les rues de Paris, ses longs cheveux noirs qui lui tombaient jusqu'au fesses et ses yeux rouges sangs qui terrifiaient tout le monde. Le minotaure sous forme humaine s'arrêta devant la tour Eiffel. Il n'avait qu'une seule envie, ce mettre en colère, prendre sa forme de minotaure et détruire cette horrible chose créait par la main de l'homme. Mais Arion avait appris à devenir calme pendant tous les siècles où il avait vécu dans sa petite grotte. Il savait que le moment n'était pas encore venu, qu'il devait encore un peu attendre. Mais le minotaure en avait assez d'attendre, d'attendre et encore d'attendre. Attendre pendant des siècles, c'est assez! Mais bon, Arion savait que bientôt, les dieux de la nouvelle Olympe serait renversé, et que les monstres pourraient peut être prendre l'avantage sur les dieux de l'ancienne Olympe qui seraient surement affaiblis par la guerre.

Arion s'assit, en croisant les jambes. Il attendait. Il ne savait pas quoi, mais il attendait. C'est tout. Rien de plus, rien de moins. Il repensait à tous les événements Après une heure à rester ainsi, il remarqua que beaucoup de personne le regardaient étrangement. Il se releva donc, sans envie d'attirer l'attention. Il s'approcha de la tour Eiffel et dut se mordre la lèvre pour ne pas se mettre en colère et la détruire. Une larme allait couler sur la joue d'Arion, mais il se dit que non, il n'était faible au point de verser une larme.

Le nouveau minotaure se remit donc en position de jambe croisées, attendant que quelque chose se passe.


© By Ash' sur Epicode


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 172
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 23
Localisation : Par delà le temps et l'espace
Dieu déchu
Who am i !

Personnage
Physique:
Caractère:
Liens:

Une corrida à la tour Eiffel

MessageSujet: Re: Une corrida à la tour Eiffel Mar 3 Fév - 0:31
Ah, la Tour Eiffel. Symbole de la Capitale Parisienne, épitaphe sanctifiée du Bon Sens, sacrifiée au nom du progrès industriel à la fin du XIXème siècle. Pour certains, plus qu'un symbole, c'est une icone, le clou du savoir-faire français de l'époque ! Pour d'autres, il s'agit tout bonnement d'un appâts à touristes venant de tous horizons. Et pour toi, Katherina, cette tour n'est autre qu'un maudit perchoir de trois cents mètres de haut. Un maudit perchoir où se déroule une âpre bataille aérienne.

Au-dessus des passants, hors de portée des Humains, un duel au sommet. Et pas qu'au sens figuré. Piqués, voltes, coups de becs, volages dans les plumes. Tous les coups sont bons pour l'emporter. Ce qui d'autant plus ironique car Nikê elle même est l'une des protagonistes, l'autre n'étant nulle autre que Sophia. Un soupir s'échappe de tes lèvres. Elles sont irrécupérables, par la barbe d'Ouranos. Heureusement pour vous que les nombreux touristes soient bien trop occupés à autres choses...

Sachant d'avance que cette joute n'aurait probablement ni vainqueur ni vaincue, tu décides de te prendre au jeu. Tu te fonds dans la foule, visage parmi des dizaines. Des centaines. En silence, tu scannes leur visage, tu profites de l'instant sans chercher à les percer à jour. Pour un instant, tu prends la peine de baisser ta garde. Pour un instant, tu décides de lâcher prise sur tes mécaniques les plus élémentaires de survie. Pour un instant, tu savoures le naïf bonheur d'être affranchies de tes pensées...

... Sans te douter le moindre instant qu'un véritable Boucher se trouve dans les parages. Sans même te douter qu'il pourrait te reconnaître. Sans même que l'idée t'effleure que quelqu'un, ici, puisse vouloir intenter à ta vie...

( Je m'excuse, c'est court, cela n'a pas vraiment de sens, mais tant pis. Voilà pour me faire pardonner :
Cadeau:
 
Revenir en haut Aller en bas
" Arion "
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 24/01/2015
Age : 17
Créature
Who am i !

Une corrida à la tour Eiffel

MessageSujet: Re: Une corrida à la tour Eiffel Mar 3 Fév - 13:48













La sage déesse et le violent minotaure

" Il est très difficile de trouver le bonheur en nous et il est impossible de le trouver ailleurs "






Arion était assis, les jambes croisées, attendant qu'un événement se produise dans la grande ville qu'était Paris. Il avait autrefois quitté la grotte où il habitait parce qu'il avait ressenti que quelque chose se passerait ici, mais pour l'instant, rien ne s'était réellement produit, pas l'ombre d'un événement. Le minotaure était fort déçu. Parfois, il avait bien envie de retourner se lamenter dans sa grotte, mais il se disait que non. Il se disait qu'il devait attendre, attendre le moment où il pourrait se venger des dieux de l'ancienne et de la nouvelle Olympe. Il les détestait tous. Les anciens avaient tué sa mère, et les nouveaux l'avaient transformé en cette créature insignifiante, l'homme. Il vouait une haine toute particulière envers Poséidon, le dieu qui avait tué sa mère.

Arion ressentit tout à coup une présence, vous allez me dire que c'était normal vu le monde ici, mais il ressentait une présence plus élevée, plus puissante que toutes les autres. Une présence... divine. Arion allait finalement peut être enfin avoir son grand événement, sa vengeance. Il allait peut être enfin pouvoir apaiser sa haine infini, cette haine qu'il avait envers les dieux.

Le nouveau minotaure se releva, essayant de ne pas trop attiré l'attention. Toute façon c'était déjà fait, s’asseoir les jambes croisées devant tout le monde en plein milieu de Paris, c'était pas très commun et ça attirait l'attention. Le nouveau minotaure marcha, guidé par son cœur et par son envie de vengeance. Il arriva bientôt vers une personne, une personne qui attirait son attention. Une personne blonde avec des lunettes. Il tapota son épaule et dit.

Seriez vous une divinité dites moi? Je ressens quelque chose en vous.


HRP: désolé c'est petit aussi et t'inquiète pas. Ton image est trop belle, j'ai voulu la mettre en avatar mais ça marche pas Sad



© By Ash' sur Epicode


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 172
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 23
Localisation : Par delà le temps et l'espace
Dieu déchu
Who am i !

Personnage
Physique:
Caractère:
Liens:

Une corrida à la tour Eiffel

MessageSujet: Re: Une corrida à la tour Eiffel Ven 13 Fév - 23:20
Non. Oh non. Non non non. Oh non, oh ça non mon petit quartier de boeuf. Même pas en rêve. Oh que non. Athéna, si tu avais eu des vies antérieures, tu aurais probablement torturés des chatons pour te retrouver avec une balance karmique aussi moisie. Pourquoi fallait-il que cela arrive toujours lors de tes journées de congé, par l'amour du Ciel ? Si tu étais une divinité ? Sérieusement ? Et puis poser cette question avec une telle masse de mortels autour, mais à quoi est-ce qu'il pensait, le filet mignon ? Le pire, c'est que lorsque tu poses le regard sur toi, ses traits te disent quelque chose. Un vieux, très vieux souvenir...

Thésée avait occis le Minotaure, cela, tu le savais. Alors, qui pouvait-il être...? ela avait-il un rapport avec le scandale monstrueux qu'avec fait Poséidon par rapport à son taureau ? Bon... A en juger par l'armoire à glace campée au regard écarlate et aux naseaux frémissants, il faut croire que oui. Comme si on venait d'appuyer sur un interrupteur, ton visage perd toute expression. Tu en es presque blasée. Bien que tu tentes de retenir ta pique d'agacement, cela se sent à ta posture avec une main sur la hanche que cela va mal finir. Loin de toi l'envie de le provoquer, mais il a mal choisi son moment.
Ecoute moi bien, mon filet de veau, tu vas donc être mignon, et baisser le volume ou prendre la peine de me parler en ancien hellène. Nous sommes cernés par les mortels, je pense que tu as du le voir, cela, non ?
Allons Athéna, du calme. Ce n'est pas sa faute s'il a mal choisi son temps. Il ne pouvait pas le savoir que tu ne désirais pas le moins du monde tomber sur quelqu'un, encore moins une créature d'une époque révolue depuis des siècles. Après avoir soupiré, tu te composes une expression plus neutre. Plus curieuse à son sujet.
Que veux-tu à la Pallas ?

Pallas étant ton épithète le plus célèbre, te désignant comme protectrice des Arts et des Sciences, tu espères qu'il comprendra sans trop d'effusion qui tu es vraiment, derrière tes lunettes rondes...

Revenir en haut Aller en bas
" Arion "
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 24/01/2015
Age : 17
Créature
Who am i !

Une corrida à la tour Eiffel

MessageSujet: Re: Une corrida à la tour Eiffel Mar 17 Fév - 13:59




Le  minotaure qui énerve la déesse

" Une petite citation "




Arion sentait quelque chose de différent dans cette femme, elle n'était pas une simple mortelle comme toutes les autres personnes qui entouraient le minotaure sous forme humaine, non, elle était différente. Peut-être une divinité, qui sait? Ou alors une créature mythique ou encore une demi-déesse. Arion se demandait si la personne qui se trouvait en face de lui, ou plutôt dos à lui, allait le reconnaître comme un fou qui croit en les divinités ou comme ce qu'il est, un minotaure, une bête mythologique qui a perdu de son ancienne splendeur.

LA "personne" prit alors la parole en désignant Arion comme un "filet de veau". Alors, le minotaure humain prenait des cours de yoga, essayait de rester calme en toute circonstance, faisait tout son possible pour ne pas s'énerver et elle elle le traitait de filet de veau?!? Nan mais oh, non seulement le veau est le petit de la vache et comme Arion avait quelques millénaires il n'était plus un veau, mais en plus c'est une véritable insulte.

Que veux tu à la Pallas? Ainsi la femme qu'Arion avait interpellé était Athéna, déesse de la sagesse et de la stratégie  guerrière aussi connu sous le nom de Pallas. Intéressant tout cela. MAis comment cette divinité avait put le reconnaître alors qu'il avait sa forme humaine?

Ainsi tu es Athéna, déesse de la sagesse et de la stratégie guerrièreDit Arion en ancien hellène. Comment sais tu qui je suis? Les dieux seraient ils entrain de recouvrer leurs antiques pouvoirs?

Un léger rictus sadique s'afficha sur les lèvres du minotaure à forme humaine. Si les dieux de l'ancienne Olympe recouvraient leur pouvoirs, cela voulait dire qu'une guerre entre les anciens et les nouveaux dieux ne devrait pas tarder à éclater. Arion voyait cela comme une occasion de vengeance contre les deux camps. Toujours en ancien hellène le minotaure prit la parole.

Il faut dire que la dernière guerre n'a pas été à votre avantage hahahahaha

HRP: désolé, c'est encore petit o.o


© By Ash' sur Epicode


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 172
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 23
Localisation : Par delà le temps et l'espace
Dieu déchu
Who am i !

Personnage
Physique:
Caractère:
Liens:

Une corrida à la tour Eiffel

MessageSujet: Re: Une corrida à la tour Eiffel Jeu 26 Fév - 18:27
[Pas grave va, c'est normal pour un RP de discussion. Wink ]

Second faux pas. Il s'engage sur une pente savonneuse, le steak ambulant... Bien qu'il marque un amer point. Tant mieux qu'il le marque d'ailleurs. Cela te force à te composer davantage. Pas de craque, pas de lézarde sur ton masque de neutralité. A moins que ce soit la soudaine expression sadique qui vient de fleurir sur son visage. Prudence, prudence avec ce genre de créature à la personnalité parfois bien capricieuse. Tu le dévisages de nouveau, plus lentement cette fois.

Une longue crinière relativement entretenue, des vêtements passe-partout. Donc il devait s'être fondu parmi les mortels depuis suffisamment longtemps pour se faire discret. Sa posture droite, à peine courbée, la confiance qu'il arbore avec le sadisme évident de son sourire, de son regard. Le gage qu'il espérait ce moment. Qu'il l'attendait. Et me ne sais pas à quel point d'autres pourraient s'en rendre compte, mais un Minotaure sensé être impulsif au possible qui arrive à conserver sa maîtrise de soi, cela n'augure rien de bon. Mais vraiment rien. Méfiance, danger. Ne pas lui laisser les rênes de la discussion.

Ce ne fut pas une guerre. Pas même une bataille. Ils ont fait preuve d'ingéniosité. C'est tout. Nous avons accumulé les erreurs, cela a fini par nous retomber dessus. Fin de l'histoire.

Constat simple, ton neutre. Daveux-ans mouvement, ton pas vient d'être fait. Action, réaction. Pas question de le laisser s'en tirer si facilement. Tu poursuis, l'argent de tes yeux jaugeant le vermillon des siens, sans ciller.

Tu n'as toujours pas répondu à ma question. Quel est ton nom, et que me veux-tu ?

Revenir en haut Aller en bas
" Arion "
avatar
Messages : 50
Date d'inscription : 24/01/2015
Age : 17
Créature
Who am i !

Une corrida à la tour Eiffel

MessageSujet: Re: Une corrida à la tour Eiffel Lun 30 Mar - 17:53




Le  minotaure qui énerve la déesse





. Arion observait avec surprise le visage de la Pallas. Bizarrement, alors que pourtant le minotaure venait de prononcer des propos "blessant", le visage d'Athéna restait totalement neutre. La déesse dévisageait d'un air neutre le minotaure. Décidément, les dieux avaient changé depuis le temps. Athéna n'avait plus l'air d'être la même guerrière qui avait maintes fois sauvé Ulysse, celle qui c'était disputée avec Poséidon pour la protection d’Athènes et celle qui avait fait bien d'autre choses encore, mais il serait trop long de tout citer.

A ce que je vois, la Pallas n'est plus la grande guerrière d'autre fois. Mais une question, vous comptez reprendre l'Olympe ou alors vous préférez rester les bras? Je me demande de quel côté  je serais si une guerre éclatait. Je déteste autant les anciens que les nouveaux dieux, mais je ne pourrais résister à l'envie d'intervenir.  

Arion essayait tant bien que mal d'énerver la Pallas pour rendre la discussion un peu plus intéressante, mais la déesse guerrière avait l'air d'un calme si profond qu'Arion aurait presque put croire qu'il ne pourrait pas l'énerver. Il l'aurait cru s'il n'était pas la créature millénaire qu'il était.

Je me prénomme Arion, et je suis le nouveau Minotaure, pour vous servir...ou pas hahaha. Je m'étonne de vous voir si calme Athéna, cachez vous votre haine pour les nouveaux immortels? Ah, j'oubliais, vous n'avez plus de pouvoir hahahahhahaha


© By Ash' sur Epicode


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 172
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 23
Localisation : Par delà le temps et l'espace
Dieu déchu
Who am i !

Personnage
Physique:
Caractère:
Liens:

Une corrida à la tour Eiffel

MessageSujet: Re: Une corrida à la tour Eiffel Lun 30 Mar - 22:33
Haha, il a de l'humour, le steak. Si lui était le nouveau Minotaure, tu voulais bien être la déesse de la Sagesse ! Oh wait.
Quoi qu'il en soit, tu autorises un sourire presque narquois orner tes lèvres. Parce qu'il poursuivait dans la provocation, le vilain monsieur ? Ohlala, mais c'est terrible, par Ouranos, par Chronos, que dis-je ! Mais tu t'en fous. Oui, tout à fait. Croyait-il vraiment que c'était avec ce genre de pique -ou plutôt des cure-dents- qu'il te ferait t'énerver ? Mauvaise pioche, cela tenait plus de l'agacement que de la colère, et encore ! Parait-il que l'espoir fait vivre, expliquant par la même la longévité incongrue de la créature en face de toi.

M'enfin, tu le remercies mentalement d'aussi aisément décliner ses motivations, que tu notes soigneusement dans un coin de ta mémoire. Le Minotaure a toujours tort, comme dit le proverbe. Quel que soit le camp qu'il choisira, il ne devrait pas être une menace trop importante. Attention, tu n'as pas dit négligeable ! Loin de là. Tout est dans la nuance. Et des nuances, Katherina, tu es prête à lui en faire voir de toutes les couleurs... A commencer par le gris sombre de ton regard qui s'illumine de nouveau. Sa surprise ne t'a pas échappé. Enchaînons.

Seul un suicidaire tenterait de s'attaquer aux néo-olympiens sans une tactique ni ressources. Quelle haine y aurait-il à avoir contre eux ? Aucune. Ils ont réussi un coup, rien de plus ni moins. Je ne suis cependant pas étonnée qu'une masse comme toi n'en saisisse pas la subtilité. Tu n'es que haine injustifiée et force brute. Pas grand chose, en somme.

Ton sourire se fait un brin moqueur. Juste un brin, pour laisser couler l'agacement que tu ressens face à cette créature rustre, au rire gras et tonitruant, qui -bien que tu ne le souhaites pas- connaîtra probablement un sort similaire à celui de son ancêtre. Si quelqu'un devait perdre son calme ici, ce ne serait certainement pas toi, 'fallait pas déconner. Tu avais survécu à Héra et Aphrodite, quand même ! Encore un petit peu pour la route ?

Es-tu si certain que nous n'ayons plus de pouvoir, Minotaure...? Et si c'était simplement voulu de ne pas faire étalage de notre puissance ? Trop subtil pour toi ? Probablement, rajoutes-tu, un air satisfait et assuré sur ton visage.
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Une corrida à la tour Eiffel

MessageSujet: Re: Une corrida à la tour Eiffel
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Pourquoi une tour Eiffel ?
» Une corrida à la tour Eiffel
» Bouchon de vernis à ongles collés...
» Prostitution
» Les oeuvres de Buffy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mythologie et ses amis :: Paris :: Rues de Paris :: Tour Eiffel-