Les dieux grecs ont été déchus et réduits à l'etat de mortels par leurs descendants divins, ignorés de tous. Ils ont pris leurs places et créé la Nouvelle Olympe!
 
Nous avons fortement besoin de nouveaux dieux ayant des fonctions importantes! (Ciel, Nuit, Amour etc...)
Un nouveau thème de Printemps est arrivé!

avatar
Messages : 90
Date d'inscription : 21/09/2014
Age : 22
Localisation : Peut-être près de toi.
Dieu déchu
Who am i !

Personnage
Physique:
Caractère:
Liens:

Don't fear the reaper. [PV Thaumas]

MessageSujet: Don't fear the reaper. [PV Thaumas] Ven 24 Oct - 1:35

Seasons don't fear the reaper
Nor do the wind, the sun or the rain..
We can be like they are.








Ce n'était qu'un enfant.
Un être qui ne semblait à première vue pas autre chose que banal : des cheveux roux en bataille, un air plutôt stupide, sans vraiment d'allure. Rien qui ne justifiait le fait d'être remarquable, et même... fascinant.

Pourtant Thanatos l'avait remarqué, par delà la foule et la vitrine.
Cela ne pouvait être un hasard. Il n'avait pas seulement pu jeter un regard ennuyé au delà de la vitrine de la pharmacie alors qu'il attendait son tour … Un hasard. Plus il portait son regard sur sa silhouette de feu, plus Thanatos était certain que quelque chose était curieux en cet enfant, quelque chose qui justifiait le fait qu'il avait soudainement quitté la file pour se mettre à courir après lui. Quelque chose qui faisait qu'il ne parvenait plus à détacher ses pas des siens... Quelque chose qui n'avait rien à voir avec le hasard.

Alors, il s'était lancé à sa poursuite, abandonnant la nécessité de se réapprovisionner en aspirine. L'enfant se déplaçait avec une fluidité et une rapidité déconcertante, presque dansant, bondissant entre les passants, à la manière d'une biche ou d'un renard. Pourtant, Thanatos ne s'était pas un instant inquiété de le perdre. Même à distance, il parvenait à le garder en vue.
Parfois, Thanatos avait l'impression que l'enfant était alerte de sa présence.  
Il n'en fut pas sûr avant que le rouquin n’accélère sensiblement. Sans qu'il ne sache pourquoi, cela le fit sourire : pensait-il pouvoir vraiment le semer en marchant plus vite ?

Tu peux courir autant que tu veux, petit renard, à la fin, je t'attraperai,
songea t-il, avec l'incontrolable, douce et amère nostalgie d'une époque révolue.

Cette chasse improvisée l'emmena dans un quartier qui lui était étranger, et aurait aussi dû l'être à un garçon aussi jeune. Les ruelles dans lesquelles ils s'étaient engouffrées étaient quant à elles un véritable labyrinthe. Aussi, lorsqu'il arriva dans un cul de sac, il aurait pu sembler que Thanatos s'était perdu.
Mais il sentait au plus profond de lui qu'il avait pris le bon chemin.

- Je sais que tu es là, quelque part, lança t-il.

Il attendit avant de rajouter, goûtant à la peur et l'inquiétude de l'enfant, dansantes dans la ruelle pourtant vide. Il tenta d'adopter une voix douce et rassurante, susurant dans le silence,


- Je ne te veux pas de mal, seulement...

Il hésita alors. Oui, que lui voulait-il ? Que faisait-il là ? Il avait suivit son instinct, voilà tout. Un instinct qui lui avait ordonné de se lancer à la poursuite d'un enfant inconnu pendant une vingtaine de minutes … Il aurait mieux fait de faire demi-tour, de suite, avant qu'il n'appelle la police. Pourtant, avec la même fermeté qui l'avait obligé à marcher, ses pieds refusaient maintenant de bouger.

- ... Te parler ?

   

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 334
Date d'inscription : 05/06/2014
Age : 17
Localisation : Derrière mes larmes.
Créature
Who am i !

Personnage
Physique:
Caractère:
Liens:

Don't fear the reaper. [PV Thaumas]

MessageSujet: Re: Don't fear the reaper. [PV Thaumas] Jeu 11 Déc - 21:50






Namae no Nai Kaibutsu by EGOIST on Grooveshark

This man is a Stalker!!!*Melodie de "This girl is on fire*



Les rues de Paris sentent vraiment bizarrement. C'est difficile à définir mais c'est relativement désagréable... Tellement différent de l'air pur de l'époque. Je ne sais pas si je dois être heureux ou pas de la chance d'avoir ressuscité. Bien que cela provoque chez moi de tels crises de folie. Je voudrais retrouver mon ancienne vie. Sauvage, courant dans les forêts servant le Dieu de l'excès et de la Folie. Si ma mort a eu un seul côté positif c'est surement cela. Le Dieu... Mon Dieu. Dionysos me traitant comme un fils. Je n'étais qu'un pion. Je suis devenu plus important maintenant. Je me bats pour les Dieux-Déchus quand j'en ai la possibilité. Mon ancienne vie me manque. Mais est-ce que son ancienne vie manque à l'autre moi. Mort nourrison. Mon âme a réveillé des fragments de son âme resté agripper à ce corps insoumis aux lois du temps. Un corps contrôler par un Dieu fou. Je présume que l'autre Thaumas est heureux de pouvoir revivre.
Je n'aime pas Paris. Je n'aime pas cette nouvelle façon de vivre des humains. Malgré cela je me devais de sortir de cet orphelinat qui me rendait fou avec ces gamins hurlant des bêtises à longueur de journée. De plus j'avais droit à cette après-midi de libre étant âgé de 18 ans. Physiquement. Aussi je ne pus que regretter très vite mon choix de me balader dans les rues commerçantes. L'Odeur de ce lieu est immonde: mélange de parfums variés, odeur de nourriture, déchets et toutes ses senteurs ravissantes. Je devais être dehors depuis quoi... deux ou trois heures?  Lorsque je sentis cette présence. Je sais quand on me suit. Au début je fus pris d'une certaine panique. La peur de voir Lélaps revenir ou un Monstre surgir. Sauf que la présence, l'odeur derrière moi était divine. Divinement terrifiante. C'était clairement un Dieu Déchu. Mais de quoi... La peur de cette présence limite oppressante me fis augmenter ma vitesse. Petit à petit. Sans essayer de le fuir. Car oui c'était bien un homme qui me poursuivait calmement. J'étais tellement inquiet par cette poursuite que je ne remarquais même pas que j'étais rentré dans un quartier qui m'étais inconnu. L'homme se rapprochait, mais malgré la peur que j'avais je refusais de fuir comme d'habitude. Je réussissais à me cacher avant qu'il ne m'ait dans son champs de vision. Je retenais mon souffle et repensa à tout les films d'horreurs que j'avais vu... J'aurais dut fuir.
- Je sais que tu es là, quelque part, dit alors l'homme qui me poursuivait depuis un bon bout de temps. Il rajouta alors avec un ton hésitant:
- Je ne te veux pas de mal, seulement … Te parler?
Me parler? Toute cette poursuite pour me parler. Me parler de quoi... Je soufflais quelques secondes et me montra enfin à l'homme.
- Et de quoi voulez-vous me parler?


© Jawilsia sur Never Utopia


Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 90
Date d'inscription : 21/09/2014
Age : 22
Localisation : Peut-être près de toi.
Dieu déchu
Who am i !

Personnage
Physique:
Caractère:
Liens:

Don't fear the reaper. [PV Thaumas]

MessageSujet: Re: Don't fear the reaper. [PV Thaumas] Ven 5 Juin - 22:02

Seasons don't fear the reaper
Nor do the wind, the sun or the rain..
We can be like they are.










Il devait répondre.
Parler. Avoir l'air normal. Rassurant.
Ne pas ressembler à cette personne inquiétante, se tenant silencieusement dans une ruelle étroite, fixant sans même pouvoir ciller un enfant farouche et effrayé. Il admirait silencieusement les flammes cornalines de la peur dans ses yeux. Maintenant que l'intriguant petit renard était proche, si proche qu'il pouvait entendre la mélodie de son cœur affolé dans sa poitrine, Thanatos l'admirait avec l'impression d'assister à une éclipse. Comme le Soleil et la Lune, la Vie et la Mort se poursuivaient éternellement, dans l'espoir de se rattraper. Et lorsque l'or et l'argent, et la lumière et les ténèbres parvenaient enfin à se rencontrer, l'éclipse était faite de merveille et d'abomination.
A présent qu'il pouvait l'observer avec attention, Thanatos pouvait comprendre ce qui le rendait aussi beau et terrible, et ce qui avait attiré son attention, même à travers la foule et la vitre.
En un instant, il fut près du petit renard, ses mains glacées retenant prisonnier son visage, sa bouche près de ses lèvres tremblantes, dont il ôta un souffle hératique.


- Tu es mort, susurra t-il finalement.

Ce n'était définitivement pas la plus rassurante des paroles et le plus normal des comportements. Alors, il abandonna son corps fascinant, préférant pour une fois les mots aux caresses.
Il avait senti à la fois la brûlure de la vie et le froideur de la mort sous la peau du petit renard. Il n'avait nul besoin de ses pouvoirs -encore faibles malgré que un net changement au fur et à mesure du temps- pour ressentir tout cela. Mais cela ne l'aidait pas à comprendre pour autant.

-  Tu embaumes la mort, et respire et agit comme un mortel. Qu'es-tu exactement ? finit-il par reprendre, un respect tout singulier dans la voix.

Car il n'avait pas parlé ainsi à Arès lorsque celui ci était revenu d'entre les morts. Pas plus qu'il ne le faisait jamais à ceux qu’Éros choisissait pour le braver. Tout ces rescapés, ces miraculés qui lui échappait sans qu'il ne puisse rien y faire. Le petit renard ne semblait pas un de cela.

   

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 334
Date d'inscription : 05/06/2014
Age : 17
Localisation : Derrière mes larmes.
Créature
Who am i !

Personnage
Physique:
Caractère:
Liens:

Don't fear the reaper. [PV Thaumas]

MessageSujet: Re: Don't fear the reaper. [PV Thaumas] Lun 17 Aoû - 18:06






Namae no Nai Kaibutsu by EGOIST on Grooveshark

This man is a Stalker!!!*Melodie de "This girl is on fire*



L'homme était là. Devant lui. Il ne répondait pas comme si il était soudainement devenu muet. Il le regardait de la tête au pied, cherchant les faiblesses du renard... non... Il le fixait, à tel point que ça en devenait malsain. Thaumas n'osait bouger,  tétanisé par la peur. Une peur égale à celle qu'il éprouvait pour Lélaps. Ce regard ramenait en lui une peur primaire: celle de disparaître. Et pour de bon. Les souvenirs glorieux et sanglants de certains de ses carnages chez les Thébains l'assaillait alors que l'homme, pas après pas, se rapprochait de lui. Ses deux mains se posèrent sur les joues du renard. Une impression de froid le traversa. Alors l'homme rapprocha son visage proche, trop proche, de celui du jeune homme et inspira son souffle, sentit sa peur.
"Tu es mort." dit-il doucement
Ce dieu était froid, pâle comme la mort. Ce dieu était la mort. C'était évident. C'était terrifiant. La doute le prit et il comprit enfin. Il partageait le corps d'un mort. La mort l'avait senti. Le doute laissa la place à la peur. Comment pouvait-il justifier la folie de Dionysos à la mort elle-même.
Les mains de l'homme le lâchèrent, le froid mortuaire y resta tout de même. Le renard voulut s'enfuir mais ces articulations refusait de bouger. Le froid s'était rependu dans tout son corps.
"Tu embaumes la mort, et respire et agit comme un mortel. Qu'es-tu exactement?"
Cette question laissa un vide.
*Qui suis-je? La renard de Teumesse, Thaumas Dumont, Thaumas Teumesse. Les trois à la fois. Rien du tout.*
La peur n'avait pas quitter le monstre. Et si la mort venait à l'expédier en Enfers que deviendrait l'autre Thaumas? Comment réagirait Dionysos? Alors le renard fut prit de l'envie de lui mentir. De nier. De combattre. Il ne voulait pas l'avouer. Sa défaite. Sa peur. Il ne voulait pas disparaître.
"Vos paroles sont terrifiantes Thanatos. Je dois malgré tout répondre...", le renard soupira, "Je suis trois. Je ne suis rien. Je suis un protégé des dieux. Je suis un combattant. Je suis un monstre. Je suis un demi-dieu. Je suis immortel. Je suis mort. On m'a nommé Thaumas Teumesse. Je sers les anciens immortels. Je côtoie les nouveaux..."
Le souffle court il leva les yeux vers la mort elle-même. Sans ciller il rajouta:
"Ne me tuez-pas. Pas encore."



©️ Jawilsia sur Never Utopia


Hors RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 90
Date d'inscription : 21/09/2014
Age : 22
Localisation : Peut-être près de toi.
Dieu déchu
Who am i !

Personnage
Physique:
Caractère:
Liens:

Don't fear the reaper. [PV Thaumas]

MessageSujet: Re: Don't fear the reaper. [PV Thaumas] Jeu 20 Aoû - 21:05

Seasons don't fear the reaper
Nor do the wind, the sun or the rain..
We can be like they are.











Ne me tuez pas. Combien de fois avez t-il entendu ça ? S'il vous plaît, ce n'est pas l'heure, je vous en prie, j'ai encore tant de chose à faire, à vivre, à voir, ne pouvez vous pas attendre, revenir plus tard ?

Dans la bouche d'une personne aussi extraordinaire que Thaumas Teumesse, pareille supplication clichée l’écœurait de déception. En prenant le temps d'y réfléchir cependant, Thanatos devait avouer que la faute n'était pas entièrement celle du petit renard. Devant la peur primitive de disparaître, quelque part derrière son propre bonheur et les milliers de joies toutes simples de l'Humanité, il avait senti un instant crépiter une étincelle de mélancolie. Quelle idiotie, comme si il regrettait son existence passée. L'étincelle avait beau avoir été immédiatement éteinte, les fantômes du passé embrasait son esprit sans qu'il ne puisse rien y faire. Les Morts sont plus faciles à faire disparaître que les souvenirs.
Il recula alors, comme si s'éloigner du petit renard l'éloignait de ce qu'il avait un jour été. Un être craint, infiniment puissant, qu'il redoutait plus que tout de redevenir. Il détourna le regard, ne supportant pas de voir la peur dans les yeux cornalines de Thaumas, qui lui hurlait que plus le temps passait, plus il abandonnait Jillian Adel le thanatopracteur pour redevenir Thanatos le Dieu de la Mort. Les pensées fascinées et morbide qu'il n'avait pu refouler quelques instants auparavant, et les réponses à ses questions lui donnèrent la nausée. Monstre, demi-dieux, mort, vivant. Une éclipse, une abomination, un miracle. Ce n'est plus ton problème, plus ton travail, songea t-il, tentant de faire taire la voix ancienne et oublié lui susurrant qu'il ne pouvait laisser repartir le petit renard, et devait remédier à la situation.

- Je ne tue pas, s'entendit-il répondre d'une voix troublée. J'emporte.

Qu'avait-il de plus vrai que cela ? Il n'était pas celui qui coupait les fils ou planter des glaives. Il ne faisait qu'emporter les Morts lorsque leur temps était venu. Qu'en était-il de celui de Thaumas et du renard ? Écoulé, dilué avec du sable monstrueux pour le tromper et continuer à courir. Il détestait qu'on le berne.
Détester. Ce n'est plus ton problème.
Alors pourquoi se sentait-il aussi frustré ?

- Je ne t'emporterai pas, reprit-il sèchement, tout trouble disparu. Pas encore, ou peut-être pas du tout.

D'un doigt glacé, il souleva légèrement le menton du renard, l'obligeant à soutenir son regard un peu plus longtemps encore.

- Ne te méprend pas. Quelqu'un d'autre le fera sûrement à ma place.

Cela sonnait faux, si il avait été remplacé par une petite faucheuse débutante, Thanatos était certain qu'il l'aurait senti. Mais il l'avait dit de la manière qu'on menace un enfant d'appeler le croque-mitaine, ou de téléphoner au Père Noël pour annuler sa visite.
Iris gris dans iris ambre, Thanatos se demanda comment les yeux de Thaumas pouvait être si vivant, si pétillant, malgré la peur et à plus forte raison, la mort. Il lâcha sa peau douce et tiède, et pris un instant pour refouler la frustration qui l'agitait.

- Tu cours depuis très longtemps. N'es-tu pas épuisé ?

Aussitôt après avoir parlé, Thanatos saisit le double sens de sa phrase. Alors qu'il demandait cela avec toute l'innocence dont il était capable, comme pour s'excuser de l'avoir autant fait courir … dans les rues de Paris en le poursuivant. Il décida de corriger cela. Plus tôt la peur dans le regard de Thaumas disparaîtrait, plus vite son envie de mettre fin à cette existence impie partirait. Du moins, l'espérait-il sincèrement. La mélancolie ne lui allait pas, plus. Ce qui lui allait était les marathons de Supernatural sur Netflix, les indigestions de glace au beurre de cacahuètes, et les soirées à rêver en terrasse en écoutant ses amis parler de leurs fragiles vies humaines.

- De courir dans les rues, Thaumas. Respire.
   

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 334
Date d'inscription : 05/06/2014
Age : 17
Localisation : Derrière mes larmes.
Créature
Who am i !

Personnage
Physique:
Caractère:
Liens:

Don't fear the reaper. [PV Thaumas]

MessageSujet: Re: Don't fear the reaper. [PV Thaumas] Lun 31 Aoû - 2:12






Namae no Nai Kaibutsu by EGOIST on Grooveshark

This man is a Stalker!!!*Melodie de "This girl is on fire*



Thaumas n'avait jamais vraiment réfléchit à tout cela. Son combat, sa course perpétuelle, ses peurs. Il était né pour effrayer, tuer, pas pour réfléchir. Or on lui donnait cette opportunité... qui, soyons honnête, le terrifiait. Le renard n'aimait pas être dans le doute, devoir chercher une réponse. Il préférait fuir. Il devait fuir. Qu'importe la situation. Or le renard arrivait à un point qu'il ne supportait vraiment plus. Le moment où la peur finissait par le laisser incertain. Incertain d'être ce qu'il était, du monde où il vivait, de l'air qu'il respirait (non sérieux... c'est le père de Robine... ), des sentiments qu'il ressentait. Le renard avait toujours voulu fuir. L'enfant, lui, avait tellement fui qu'il avait même échapper trop rapidement à la Vie et avait rejoint la mort, en partie. Maintenant le renard vivait dans le corps de l'enfant et se sentait plus bloquer que jamais. Il n'était plus fatiguer de courir... Il n'avait pas couru depuis si longtemps. Depuis son retour à le vie réelle... Depuis qu'il avait rejoint la cause des dieux rejetés.
Thaumas s'étira un peu et réalisa enfin qu'il se tenait réellement devant la Mort. Son regard changea et intérieurement il failli rire car il lui avait donné du boulot à une époque... La faucheuse était là, enfin le faucheur. Le grand Thanatos. Lui aussi déchu mais toujours aussi... impressionnant. Je souris, la joie de vivre brulant dans mes yeux ambre, et en réponse susurra:
"Oh. Vous savez je n'ai pas couru depuis si longtemps. La grande époque me manque mais je ne dois pas me plaindre... Les humains de cette époque sont très intéressant, vous ne trouvez pas?"

© Jawilsia sur Never Utopia



Hors-RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Don't fear the reaper. [PV Thaumas]

MessageSujet: Re: Don't fear the reaper. [PV Thaumas]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Don't fear the reaper. [PV Thaumas]
» The cave you fear to enter holds the treasure you seek. (23/07, 16h00)
» Knock, Knock... Who's There ? The Cry of Fear ~ [PV Evidemment]
» Comparaison : taille des figurines Reaper Miniatures
» Reaper Bones 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mythologie et ses amis :: Paris :: Rues de Paris :: Ruelles Sombres-